Les Taureaux de la manade des Baumelles

Chaque été, la manade des Baumelles lâche des taureaux dans l’étang face à la Fée des Sagnes et chaque automne, elle les récupère pour l’hiver. L’opération n’est pas très simple, les visages sont tendus, la concentration est de riguer. Nous avons pu assister à l’opération « en voisins », je vais vous la raconter.

 

Il s’agit, dans un premier temps, de regrouper le troupeau dans l’enclos situé de l’autre côté de notre chemin.  Cela fait un petit mois que le manadier leur apporte du foin chaque jour. Lorsque tout le troupeau est entré dans l’enclos, on en bloque les issues.

Dans un deuxième temps, il faut faire entrer les taureaux depuis l’enclos dans le char qui les amènera à la manade. Pour cela, des gardians entrent à cheval dans l’enclos et commence alors le travail de tri et de conduite. Pas sans mal, si l’on en juge par les attitudes et les regards tendus.

 

Dans un troisième temps, les taureaux sont immobilisés dans le char à l’aide de cordes passées entre les cornes et solidement fixées à l’autre extrémité aux tubes qui sont fixés au dessus du char et transveralement à la structure de ce dernier. Cette op&ration vise à optimiser le nombre de taureaux chargés sans que ceux-ci ne se blessent : travail d’équilibre, de force et de pertinence.

Tous les taureaux ont été rapatriés à la manade, malgré quelques réticences vite dépassées grâce au simbeu (prononcer le u en ou) ; taureau calme et intelligent choisi pour mener le troupeau. On le reconnait à sa cloche autour du cou.

Tout s’est bien passé, place au sourire.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Les Taureaux de la manade des Baumelles

  1. BERTIER Denis dit :

    Merci France et Jean-Claude pour ce reportage intéressant et instructif.
    Passez d’excellentes fêtes de fin d’année
    Chantal & Denis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *